Destination : ,


Il n'y a pas de Rêves Interdits...

Immensité du chemin qu’il faut soi-même dessiner

Ligne d’une vie ou ligne d’une chance ?



Ne pas abandonner devant les difficultés pressenties,



Y croire, en dépit des oiseaux de mauvais augures,



Amarrer solidement son envie dans ses tripes.



Pas à pas, jour après jour : continuer d’avancer,

Accepter de suivre parfois des chemins de traverse,

Sans cesser de lutter contre les courants opposés.



Découvrir sa force et jalousement la choyer

Emmener ceux que notre cœur amoureusement chérit



Relever la tête avec fierté, contempler le chemin parcouru

Et se tourner vers le soleil couchant, la suite du voyage,

Vers l’avenir, vers la promesse d’un lendemain.

Embrasser l’horizon d’un regard amoureux

Savoir cependant qu’il n’est qu’une illusion.



Il n’existe pas de limites infranchissables

Ni à l’extérieur, ni à l’intérieur.

Traquer les doutes, les peurs et les larmes

Et les enfermer à double tour dans son sein

Rageusement,

Douloureusement,

Inaltérablement.

Traverser les frontières de ce qu’on attend de nous

Suivre son rêve, jusqu’au bout



myriam