Destination : ,


Miroir, mon beau miroir

Quel métier, je vous jure ! Et il a fallu que ça tombe sur moi, être au service de la plus moche... Seulement, si je veux garder ma place, j'ai intérêt à mettre la pédale douce...



Du matin au soir, elle minaude et me sussure :



-Mirooiiir, mon beau mirooiiir... qui est la plus belle ?



Et moi, devant sa tête embigoutée, son masque à l'argile, je lui réponds du bout des lèvres (quand même) :



- Tu es belle, mais la chaste et pure l'est plus que toi ! Que je vous explique : la chaste et pure s'appelle Blanche-Neige.



Je trouve ça d'un ridicule ! D'abord, parce qu'elle est brune et qu'elle a le teint mat, alors la "blanche neige", on repassera !



Le jour où elle est née, un 12 décembre, de gros flocons se sont mis à tomber et les parents, qui croyaient à la venue d'un garçon, n'avaient jamais cherché un prénom féminin. Comme ils manquaient d'imagination, au premier cri de la petitote, la mère a demandé :



- Comment va-t-on l'appeler ?



Le père, influencé par ce qui tombait à l'extérieur, n'a rien trouvé de mieux à répondre que :



- Blanche-Neige !



Heureusement pour la gamine, qu'il ne tombait pas des cordes, sinon elle se serait appelée : Parapluie !







Maintenant, je m'avance un peu : chaste et pure, c'est à voir ! C'est vrai qu'elle est plus jeune que la rombière qui m'emploie, évidemment et pour cause, à dix-huit ans, on n'a pas encore de rides, ni besoin de masque à l'argile.



N'empêche que, pour une nana qui vit au fond de la forêt, au milieu de sept bonshommes, mêmes s'ils sont plus petits que la moyenne... rester "chaste et pure"... j'en doute !



Il paraît qu'elle leur fait le ménage et la cuisine, mais le ménage dans une chaumière d'une seule pièce, dont le sol est en terre battue et sans fenêtres vitrées, c'est vite fait. Il lui reste du temps libre pour se pomponner.



En plus, on dit qu'elle adore croquer des pommes... ça ne vous rappelle rien ? Et là justement, il y en a sept (de pommes), elle a le choix : un pour chaque jour de la semaine !



Moi je vois les choses de la façon suivante : quand ils sont tous au boulot dans la mine, il y en a six qui bossent et le septième qui se fait les ongles. Chaque jour, on change. Ce qui fait que le soir, il y en a toujours un de disponible pour croquer la pomme avec elle ! Oui... je sais, vous allez dire que je suis une mauvaise langue ! Mais faut quand même pas me prendre pour une bille !



Bon, c'est vrai que maintenant... mais n'anticipons pas !



Revenons-en à la vioque. Ma réponse, même enrubannée, a fait virer la couleur de son masque à l'argile originairement vert, il est passé au rouge. Ses yeux ont crevés les tranches de concombre qu'elle leur avait posé dessus. Celà ne laisse rien présager de bon pour la "chaste et pure".



En tout cas, moi j'ai eu la paix pendant huit jours. Mais, comme j'ai l'oreille qui traîne, j'ai entendu les servantes discuter entr'elles, Céleste disait :



- Tu te rends compte Rosalie, cette vieille carne, Jean-Baptiste l'a rencontrée dans la forêt déguisée en sorcière. Il paraît qu'elle demandait à tout le monde si on savait où crêchait la plus belle jeune fille du pays.



- Pourquoi faire ?



- Comment ? T'es pas au courant ? Elle se croit la plus belle... c'est son imbécile de miroir qui le lui aurait dit...



(ce n'est pas gentil pour moi, et en plus c'est faux, je ne lui ai jamais dit ça !)



. mais elle aurait de la concurrence avec Blanche-Neige... (ah, ça c'est ben vrai)



. alors je me fais du souci pour la petite, elle est bien capable de lui jouer un mauvais tour !



J'ai compris le lendemain, la bourde que j'avais faite ; Céleste et Rosalie pleurnichaient dans leur mouchoir en entrant dans le boudoir où je me trouve :



- Snif... snif... tu vois... snif... je savais... snif... c'est un vrai chameau cette vieille... snif... pourtant, je lui avais dit à la petite : trop de pommes c'est dangereux pour la santé ! Snif...



- T'as raison, mais faut bien se dire que, malgré ses jolis yeux, elle était miro et gourmande la petiote ! La faute à qui, si elle a pas reconnu la vieille ? Et puis des pommes... on en trouve partout, même à notre époque... faut pas être bien maligne pour se laisser embobiner... comme quoi on peut être belle et pas futée !



- snif... snif... t'as pas de coeur Rosalie... snif... elle voulait garder sa ligne, c'est tout... snif... maintenant elle dort pour toujours... snif..



- Et en plus, elle est sûre de garder la ligne !



- snif... tu es horrible Rosalie... tu es jalouse, c'est tout !



Oh là là... qu'avais-je fait ? Apparemment, la vieille toupie avait éliminé la concurrence... j'en eu confirmation le soir même, lorsque elle me consulta :



- Mirooiiir, mon beau mirooiiir... qui est la plus belle ?



Ben, comme je ne voyais plus rien d'autre que sa trogne, et que surtout je n'avais pas envie de subir le sort de la "chaste et pure", je lui rai répondu :



- Tu es la plus belle !



Ce qu'on ne fait pas pour gagner sa croûte !!!!



Bon, comme il faut une fin à cette histoire, c'est la morale qui l'emporte. j'ai appris, toujours par la discussion entre Céleste et Rosalie, que la "chaste et pure" était réssuscitée parce qu'elle s'était fait bécoter par un puceau ! Eh oui, le pauvre gars ! L'occasion était trop belle ! Pensez-donc...



Alors qu'il se balladait à cheval, les lunettes à triple foyer embuées par la brume matinale, voila-t-y pas que son canasson, qui s'était gourré de chemin, bute sur la belle endormie. Il descend de sa selle... s'approche doucement... et là, ... WWWAAAOOUUUHHH !!!!! Elle est super la nana. elle roupille en plus ! Y a pas à hésiter, une occase comme celle-là, t'es pas prêr d'en avoir une autre, mon gars !



Un coup de trois yeux à droite... un coup de trois yeux à gauche... ni vu, ni connu... emballé, c'est pesé ! C'est alors que la belle ouvre ses yeux à elle, et comme elle a froid, elle lui redemande de la réchauffer. Comment ? C'est leur affaire !



Toujours est-il que neuf mois après, vient au monde un poupon,... puis un autre... puis un autre... mais bizarrement, à l'âge adulte, ces poupons ne dépassèrent jamais la taille de 1,30 m !



Mady