Destination : ,


Tricot thé ou les nouvelles aficionadas !

Le tricot...... Pour la plupart des gens, c'est encore ça !

((((image d'une petite mamie qui tricote assise dans un fauteuil confortable, un plaid posé sur ses jambes. A ses pieds, un panier plein de pelotes de laine et d'aiguilles))))

L'idée même de la laine fait ressurgir des sensations de chaleur, de douceur et, souvent, fait remonter en mémoire de tendres moments passés avec une grand-mère adorée.



Mais les choses ont changées. Oubliées les images vieillottes que les souvenirs font resurgir. De nos jours, le tricot est synonyme de plaisir et de frivolité.

((((image de jeunes femmes actuelles assises au bord d'un canapé blanc. Elles tricotent en riant, leur pelote de laine posée directement par terre sur la moquette))))

Le temps n'est plus à la nécessité ! Les ouvrages sont choisis pour leur originalité avant tout. Les matières ne sont plus fonctionnelles mais, au contraire, ludiques. Fini les couleurs qui passent partout, se fondent avec toute la garde robe. De nos jours, il faut détonner. L'originalité est de rigueur. Les fils sont multicolores, méchés, bouclés, poilés, rubans, pompons, chenille et même papier. Tout est possible. Les nouveaux créateurs l'ont bien compris et leurs gammes de modèles sont signées par des vedettes de la chanson ou même, du cinéma.

((((image de Natasha St Pier présentant sa collection pour Bergère de France))))





Des jeunes femmes se regroupent en association, et loin de se cacher dans une salle à l'abri des regards, elles s'affichent clairement dans des lieux publics tels que des cafés ou des restaurants.

((((photo de jeunes femmes tricotant dans un restaurant. Les assiettes de tapas et les verres de sangria passent presque inaperçus au milieu des pelotes et des ouvrages posés devant elles. Elles sont en pleine discussion et on sent la bonne humeur ambiante sur les visages riants))))

Véritable phénomène de mode, l'art du tricot sort des sentiers battus où il était cantonné pour devenir « branché ».



Les modèles ne se transmettent plus de mère à fille mais directement par le web. Les blogs de tricoteuses fleurissent et les échanges se font dans le monde entier.

http://cupoftricot.over-blog.com/

Des États Unis à la Norvège, du Canada à l'Allemagne, du Japon à la France, les techniques voyagent pour la richesse de tous. Le maître mot est « Partage ». Une journée mondiale du tricot est même fixée au 11 juin prochain.

((((mosaïque de femmes de tous pays en train de tricoter : indonésiennes, péruviennes, européennes, canadiennes, américaines, mexicaines...))))

Véritable phénomène culturel, le tricot prend une place inespérée au cœur d'une société qui ne prend plus le temps de vivre. Tricot addicts, sérial tricoteuses ou aficionadas, quel que soit le nom qu'elles se donnent, les tricoteuses d'aujourd'hui ne sont pas prêtes de poser leurs aiguilles. La magie des fils entrelacés est en train d'opérer et cette nouvelle génération de « doigts de fée » pourrait bien avoir un message à délivrer.

Porter un flambeau de sérénité, et de fraternité.

LYDIE F